Fauré et Chopin

Par la chronologie et le style, Gabriel Fauré (1845-1924) apparaît comme un héritier spirituel de Frédéric Chopin (1810-1849). Tous deux ont donné un art chaleureux où vigueur et romantisme sont tempérés par la concision, le charme, le raffinement de l’expression. Tous deux ont mis le piano au centre de leur œuvre, Chopin plus radicalement encore que Fauré. Dans le domaine pianistique, tous deux ont privilégié des formes libres (Ballade, Barcarolle, Impromptu, Nocturne, Prélude) et, abordant les formes traditionnelles (Sonate, Variations), ils ont alors opté pour un esprit de souplesse, de renouvellement. Au-delà de leurs différences, les pièces du présent programme illustrent bien cette parenté.

Antoine Ouellette, compositeur et musicologue.

Gabriel Fauré (1845-1924)

1. Ballade, op. 19

2. Thème et variations, op. 73

Frédéric Chopin (1810-1849)

Sonate en si bémol mineur op. 35

3. Grave-doppio movimento

4. Scherzo

5. Lento : Marche funèbre

6. Finale : presto

7. Andante spianato et

8. Grande Polonaise brillante

TOTAL : 68 MIN. 40

« Anne-Marie Dubois tient à remercier Canimex pour son soutien à sa carrière. »

Tous droits réservés Anne-Marie Dubois. Une réalisation de Idhéa Marketing Web.